Résussir collage

Réussir son collage

Comment réussir son collage ?

Réparer, coller c’est facile ! Le succès est garanti si l’on choisit la bonne colle en fonction des matériaux à coller, de leur environnement et que l’on respecte les étapes clés d’un bon collage.

LES éTAPES CLés D'UN BON COLLAGE

Préparation des surfaces à coller

réussir collage

La présence d’humidité, de poussière, de graisse, peut limiter l’adhérence.
– Enlever les saletés, la rouille, les restes de peinture et autres corps étrangers qui se trouvent sur la surface à coller. Poncer la surface pour la rendre rugueuse.
– Dégraisser et dépoussiérer soigneusement les surfaces à coller. Utiliser pour cela de l’eau, de l’acétone, de l’alcool ou du white-spirit selon les matériaux.
Il ne faut jamais remettre une couche de colle supplémentaire. Nettoyer à l’aide d’un solvant ou par un grattage mécanique.
– Laisser sécher les zones à coller.
– Ne plus toucher les surfaces préparées pour ne pas les graisser avec les doigts.

Choisir la colle adaptée…

Colle adaptée

Marque issue de l’industrie, Cyanolit propose une large gamme de colles hautes technologies pour un résultat 100% satisfait.
– Colle de fixation (acrylique, polymère) : pas besoin de percer un mur ! Les colles de fixations remplacent aisément vis et clous. Multi-matériaux, elles conviennent même aux surfaces irrégulières.
– Colle multi-usages : nouvelle génération de colle polymère, avec une bonne résistance aux contraintes extérieures (eau, chocs, température, vibrations…). Ces colles sont plus polyvalentes et peuvent vous aider dans la plupart de vos projets de bricolage.
– Colle Cyanoacrylate : colle instantanée extra forte pour toutes les petites réparations du quotidien.
– Colle contact néoprène : colle à base de solvant idéale pour le collage de matériaux plus souples ou devant résister aux chocs et torsions.
– Colle à bois : sûre, simple, facile à nettoyer (formule à base eau).
– Colle Epoxy : colle hautes performances, bi-composants qui fonctionnent par mélange d’une résine et d’un durcisseur. Les colles époxy sont généralement utilisées pour des collages techniques et qui seront soumis à de nombreuses contraintes : traction, vibration, choc, arrachement. Souvent utilisées dans l’aviation ou dans l’industrie. Existe en seringue ou en pâte à réparer.
– Colle spéciale : pour le verre, le caoutchouc, les plastiques rigides, la visserie, le carton… il existe forcément une solution Cyanolit à votre besoin.

… en fonction des matériaux à coller et de leur environnement

24

Pour choisir la colle adaptée à votre besoin, il est nécessaire de prendre en compte différents facteurs :
– Le type de surface : lisse, poreuse, rugueuse… Une colle trop fluide ne conviendra pas pour les surfaces irrégulières. Les colles de fixations acryliques ne fonctionnent que si une des surfaces est poreuse. Pour identifier si une surface est poreuse, faire le test de la goutte d’eau (cf FAQ « Comment savoir si une surface est poreuse / absorbante ? »).
– Les matériaux : bois, fer, métal, porcelaine, plastique… Certains plastiques sont très difficiles à coller. C’est le cas du polyéthylène (PE), polypropylène (PP) et Teflon (PTFE). Dans ce cas là, utiliser la colle Cyanolit Plastic 3g.
– Taille des surfaces à coller
– Forme des pièces à coller : est-ce qu’elles s’emboîtent parfaitement?
– Les contraintes extérieures : collage en extérieur, soumis à des écarts de températures, collage sous l’eau, devant résister aux chocs et vibrations, pouvant supporter un objet lourd, collage vertical.

 

Avec l’Assistant collage, Cyanolit vous guide pas à pas pour être sûr de choisir le bon produit, adapté à votre projet.

Pour un collage optimum, voilà quelques astuces Cyanolit supplémentaires :

– Ne pas mettre trop de colle
– Veiller à ce que la colle soit uniformément répartie sur le support
– Bien respecter le mode d’emploi
– Après application de la colle, exercer une pression énergique et uniforme sur l’assemblage pendant 10 à 30 secondes selon le poids et la taille de votre objet.
– Maintenir les surfaces collées. Le temps de maintien varie en fonction des colles, du poids, de la taille et des matériaux. Pour les objets très lourds, étayer votre collage.
– Le temps minimum avant que les pièces soient manipulables dépend du type de colle utilisée. Se référer au dos du pack.
– Il est conseillé d’attendre 24h à 48h suivant la température et l’humidité ambiantes avant d’avoir la résistance maximale (résistance mécanique finale) des pièces collées.
– Pour éviter que le tube sèche, bien nettoyer l’embout du tube à l’aide d’un chiffon après utilisation. Bien refermer à l’aide du bouchon et conserver le produit dans un endroit frais et sec.

FAQ

Comment choisir une colle adaptée à son projet ?
Fermer

Les critères à prendre en compte dans le choix d’une colle sont :
– les dimensions et le poids de la pièce à coller
– le matériau : quelle est sa nature ? sa surface est-elle lisse, poreuse ou rugueuse ?
– les usages et contraintes de l’objet collé : est-ce à l’intérieur ou à l’extérieur ? l’objet risque-t-il de subir des chocs ou vibrations ?
Pour savoir quelle quantité de colle prévoir, il faut se référer au mode d’emploi.

Comment préparer une surface avant le collage ?
Fermer

Il est impératif de commencer par nettoyer soigneusement les surfaces à fixer à l’aide d’un solvant ou par un grattage mécanique : il faut enlever les saletés et autres corps étrangers, la rouille, les traces de peintures ou d’anciennes traces de colles…
Dégraisser la surface (à l’aide d’acétone, alcool ou white spirit), puis la poncer légèrement pour la rendre rugueuse et la dépoussiérer soigneusement.
Laisser sécher les pièces avant de procéder au collage.

Quelles sont les précautions à prendre avant de faire un collage ?
Fermer

Quelle que soit la nature de la colle, veillez à la tenir hors de portée des enfants. Ne pas mettre trop de colle et répartir la colle de manière uniforme sur le support et en quantité suffisante. Et, bien respecter le mode d’emploi !

Est-il possible de fixer sans percer ?
Fermer

Il est tout à fait possible de fixer des éléments au mur ou au plafond sans faire de trou. Les produits Koltout sont parfaitement adaptés pour ce type de travaux en intérieur comme en extérieur. Découvrez les tutoriels dédiés à cette thématique :
Fixer un miroir avec de la colle
Fixer une étagère avec du ruban adhésif
Fixer sans percer des lettres décoratives sur un mur extérieur
Coller des plinthes en bois

Que signifient les indications de résistance d’une colle ?
Fermer

Ils indiquent la solidité du collage en fonction de chaque colle. Il existe plusieurs facteurs : chocs, vibrations, flexions, températures, eau, poids des matériaux, UV, gel, humidité, moisissure, lave-vaisselle, ou encore l’arrachement. Cela signifie qu’en dépit de ses facteurs très contraignants la colle va résister à la pression de ses différentes situations.

Comment savoir si une surface est poreuse/absorbante ?
Fermer

Pour identifier si une surface est poreuse, faites le test de la goutte d’eau : déposez une goutte d’eau sur votre support. Si elle est absorbée en moins de 4 minutes alors le support est poreux.
Il faut tenir en tenir compte dans le choix de la colle. Une colle en gel est plus adaptée aux surfaces poreuses.

 

Pour quelle raison mon collage ne tient pas ?
Fermer

Trois raisons peuvent expliquer pourquoi votre collage ne tient pas :
– le support est non ou mal préparé (présence d’humidité, poussière, graisse… pouvant restreindre une bonne adhérence des surfaces) : la colle ne colle pas sur le support et/ou elle ne sèche pas correctement.
– le choix de la colle n’est pas bon : elle n’est pas adaptée pour les matériaux à assembler. A noter que certains plastiques sont très difficiles à coller (c’est le cas des PE, PP et PTFE).
– les précautions d’utilisation n’ont pas été respectées : si le mode d’emploi du produit n’est pas respecté (pas assez ou trop de colle, temps de pressage trop court ou trop long, etc.), les caractéristiques de la colle peuvent être fortement réduites.

Quelles sont les bonnes pratiques à respecter après application de la colle ?
Fermer

Il est important d’exercer une pression énergique et uniforme sur l’assemblage pendant 10 à 30 secondes selon le poids et la taille de votre objet. Maintenez les surfaces collées : le temps de maintien varie en fonction des colles, du poids, de la taille et des matériaux. Pour les objets très lourds, étayez votre collage.
Le temps minimum avant que les pièces soient manipulables dépend du type de colle utilisée, il faut se référer au dos du pack. Il est conseillé d’attendre 24h à 48h suivant la température et l’humidité ambiantes avant d’avoir la résistance maximale (résistance mécanique finale) des pièces collées. Il faut surtout éviter de toucher l’assemblage tant que le temps de séchage n’est pas terminé, pour avoir un collage parfaitement réussi.
Pour éviter que le tube sèche, bien nettoyer l’embout du tube à l’aide d’un chiffon après utilisation. Bien refermer à l’aide du bouchon et conserver le produit dans un endroit frais et sec.

Comment décoller un objet ?
Fermer

Il faut exercer un effet de levier à l’aide d’une spatule.

Avec quel produit nettoyer les traces de colle ?
Fermer

Cela va dépendre de la nature chimique de la colle.
Pour une colle vinylique ou acrylique : utilisez de l’eau si la colle est fraîche, grattez ou poncez avec du papier de verre la colle sèche.
Pour une colle néoprène : l’acétone est idéale si la colle est fraîche ; si elle a séché, grattez ou poncez.
Pour une colle époxy : l’alcool vous permettra d’enlever les traces de colle fraîche ; si elle a séché, il faut gratter.
Pour une cyanoacrylate ou colle de fixation : utilisez de l’acétone ou du white spirit.
Les restes de colles murales (colles en pâte, vinyliques et surtout acryliques) s’enlèvent à l’aide d’un décapant à peinture (si la quantité de restes est importante) ou en ponçant pour lisser le mur (en finition).

Comment enlever de la colle instantanée extra-forte des doigts ?
Fermer

Pour décoller les doigts, commencez par plonger les mains dans de l’eau tiède et savonneuse. Bougez les 2 parties collées l’une contre l’autre précautionneusement par un mouvement de va et vient. Vos doigts se décolleront sans forcer.

Combien de temps puis-je conserver les colles ? Comment les stocker ?
Fermer

Pour éviter que le tube sèche, nettoyez l’embout du tube à l’aide d’un chiffon après utilisation. Conservez les colles au maximum 12 mois, emballage fermé, stocké à l’abri de la chaleur et de l’humidité.
Les colles vinyliques (colle à bois) et les colles époxy peuvent être conservées jusqu’à 24 mois.
Les colles base vinylique et base acrylique doivent être tenues à l’abri du gel.
L’idéal est de se référer aux indications précisées aux dos des packs. Quand le tube est terminé, se reporter aux consignes de tri indiquées sur l’emballage.

Que faire si la colle a séché ou épaissi dans son emballage ?
Fermer

Ce phénomène est courant lorsque l’emballage n’est pas bien refermé ou que la colle n’a pas été conservée dans un lieu conforme. Si la colle est entièrement sèche, aucune solution n’est envisageable. En revanche, si l’on observe que la colle a épaissie, il est possible de s’en resservir en la mettant à température ambiante pendant plusieurs heures. Pour les colles néoprènes, il faut ajouter du diluant et nettoyant, ou à défaut de l’acétone, cela permettra de fluidifier la colle. Toutefois, les colles vinyliques (colles à bois) ne pourront pas être réactivées de cette manière.